Blog

  • Gamme Nature
  • Maison
  • Membres associés – Institut des maladies infectieuses et de la médecine moléculaire

Membres associés – Institut des maladies infectieuses et de la médecine moléculaire

Les membres associés sont des chercheurs employés par d’autres institutions qui collaborent avec les membres de l’IDM dans la mesure où une partie de leur personnel et/ou de leurs étudiants de troisième cycle peuvent travailler au sein de l’IDM ; pour des mandats de 3 ans, renouvelables.


BARRY III, Dr Clifton
PhD, chef de section et chercheur principal, Section de recherche sur la tuberculose (TRS), Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) des Instituts nationaux de la santé (NIH) des États-Unis.

Les domaines d’intérêt couvrent les sciences fondamentales de la chimie, de la biochimie et de la microbiologie, jusqu’à la pharmacologie et la médecine clinique, dans les domaines de la pathogenèse mycobactérienne et de la recherche sur la découverte de médicaments contre la tuberculose.

email


BROWN, Prof. Gordon
PhD, FRS, FMedSci, FRSB, FAAM, FRSE, RSSAf, Directeur du MRC Centre for Medical Mycology à l’Université d’Exeter et Directeur de l’Unité AFGrica à l’Université de Cape Town (UCT). Professeur honoraire à l’UCT.

Ses principaux intérêts de recherche sont les récepteurs des lectines de type C et leur rôle dans l’homéostasie et l’immunité, avec un accent particulier sur l’immunité antifongique.

email


GRAY, Prof. Clive
Professeur émérite d’immunologie, Division d’immunologie, Département de pathologie, Université du Cap ; professeur d’immunologie en biologie moléculaire et génétique humaine, Université de Stellenbosch, Le Cap ; professeur associé, Département d’immunologie, Université Duke, Caroline du Nord, États-Unis ; secrétaire général, Fédération des sociétés africaines d’immunologie ; vice-président, Comité d’éducation de l’UIS ; directeur de la Fondation Immunopaedia.

Ses recherches portent sur l’étude de la régulation et de la dérégulation immunitaires dans le contexte de l’infection ou de l’exposition au VIH. Il se concentre sur l’ontogenèse immunitaire chez les nourrissons exposés au VIH, les investigations placentaires et la naissance prématurée, et l’immunité épithéliale dans le prépuce. Il a un groupe actif au sein de l’IDM et est basé à l’Université de Stellenbosch où il dirige le Reproductive Immunology Research Consortium in Africa (RIRCA). Il est l’ancien président de l’immunologie à l’UCT et titulaire de plusieurs subventions du NIH et de l’Europe.

email


GRAY, Prof. Glenda
MBBCH, FCP (Paeds) SA. Directrice exécutive de l’unité de recherche sur le VIH périnatal, Wits Health Consortium, Université de Witwatersrand ; professeur associé, département de pédiatrie, Université de Witwatersrand, Afrique du Sud ; directrice des programmes internationaux du HVTN ; co-chercheuse principale du HVTN ; présidente du comité permanent de la santé, ASSAF.

Son unité de recherche est impliquée dans la recherche clinique, l’épidémiologie et la recherche opérationnelle, et est un site de traitement pour les adultes et les enfants infectés par le VIH. Ses intérêts de recherche comprennent la recherche d’un vaccin contre le VIH, la recherche d’un microbicide et d’autres interventions biomédicales et comportementales, et elle est un investigateur dans l’essai de deux régimes de vaccin contre le VIH en phase finale de développement clinique. Ses recherches sur la tuberculose comprennent l’examen de nouveaux agents de prévention de la tuberculose, la prophylaxie de la tuberculose et l’évaluation d’un vaccin contre la tuberculose.

email


GROBUSCH, Prof. Martin
Professeur, Dr. Med. (M.D.), PhD, M.Sc. (Lond), DTM&H (Lond), FRCP (Lond). Spécialiste en médecine interne, maladies infectieuses, médecine tropicale. Professeur titulaire et titulaire de la chaire de médecine tropicale et de médecine des voyages et chef du Centre de médecine tropicale et de médecine des voyages, Centre médical d’Amsterdam, Université d’Amsterdam aux Pays-Bas.

Il est l’auteur de plus de 150 manuscrits dans le domaine des maladies infectieuses et possède une vaste expérience dans la recherche et la pratique des maladies infectieuses, couvrant les aspects cliniques, de laboratoire et épidémiologiques.

email


LESLIE, Dr Al
Chercheur principal, Institut africain de recherche sur la santé (AHRI), Durban, Afrique du Sud ; professeur associé, Université de KwaZulu Natal, Durban, Afrique du Sud ; Wellcome Trust senior Fellow, département des infections et de l’immunité, University College London, Royaume-Uni.

Il s’agit d’un immunologiste spécialiste du VIH et de la tuberculose qui se concentre sur l’étude de la réponse immunitaire à ces agents pathogènes dans les tissus affectés, et sur le lien entre cette réponse et ce qui peut être observé dans le sang. L’objectif de la recherche est d’améliorer la compréhension de l’immunopathologie de la tuberculose et du VIH, en utilisant ces informations pour aider à développer de nouvelles approches thérapeutiques et des biomarqueurs de diagnostic.

e-mail


LEWINSOHN, Prof Dave

MD, PhD, professeur et vice-président pour la recherche, département de médecine, directeur du centre OHSU de recherche sur la santé mondiale des enfants, département de pédiatrie.

Ses recherches ont porté sur la compréhension des mécanismes par lesquels le système immunitaire humain reconnaît le Mycobacterium tuberculosis. (M.tb) cellule infectée. Cette recherche s’est largement concentrée sur les cellules T CD8+, en mettant l’accent à la fois sur les antigènes qui sont reconnus et sur les moyens par lesquels ils sont présentés. Ses travaux comportent une forte composante translationnelle, puisqu’il s’agit de savoir si les lymphocytes T à restriction classique et non classique sont associés à l’infection par le virus de la grippe aviaire. M. tbreflètent la mémoire immunologique et sont enrichis au site de l’infection.

email


LEWINSOHN, Prof. Deborah

MD, professeur et vice-présidente pour la recherche, chef de la division des maladies infectieuses, professeur de maladies infectieuses Wayne L. Tracy, département de pédiatrie, directrice adjointe du centre OHSU de recherche sur la santé mondiale des enfants.

Ses recherches portent sur la compréhension du rôle du système immunitaire en développement sur la sensibilité des jeunes enfants à la tuberculose (TB) et sur la compréhension du rôle des cellules T CD8+ innées et acquises de manière adaptative dans la défense de l’hôte contre la TB. L’importance translationnelle de cette recherche est centrée sur le développement de nouveaux vaccins et diagnostics pour la tuberculose infantile.

email


MOORE, A/Prof Penny
Chaire de recherche sud-africaine sur la dynamique des hôtes viraux, Faculté des sciences de la santé, Université de Witwatersrand et Institut national des maladies transmissibles.

Ses recherches actuelles portent sur les anticorps à large neutralisation du VIH et leur interaction avec le virus en évolution. Des études récentes publiées dans PloS Pathogens, Nature et Nature Medicine ont mis en évidence le rôle de l’échappement viral dans la création de nouveaux épitopes et immunotypes, entraînant ainsi le développement de l’ampleur de la neutralisation, avec des implications pour la conception de vaccins contre le VIH.

e-mail


NICOL, Prof. Mark
École des sciences biomédicales, Division des infections et de l’immunité, Université d’Australie occidentale ; professeur de microbiologie.

Intérêt de la recherche dans la tuberculose et dans le développement et le test de diagnostics de point de soins adaptés au monde en développement.

e-mail


REDD, Dr Andrew
PhD, Staff Scientist in International HIV and STD Section, National Institute of Allergy and Infectious Diseases at the US National Institutes of Health ; Assistant Professor of Medicine at Johns Hopkins University.

Ses recherches sont axées sur une meilleure compréhension de la transmission du VIH et de la dynamique des maladies, avec une concentration particulière sur la surinfection par le VIH, l’infection latente par le VIH et le rôle du virus dans la transplantation d’organes VIH+.

e-mail


WILKINSON, A/Prof Katalin
Chercheur scientifique principal à l’Institut Francis Crick de Londres ; professeur associé honoraire, division des infections et de l’immunité, University College London ; professeur associé honoraire, département de médecine, Université du Cap.

Ses recherches portent sur l’immunologie de la tuberculose (TB) associée au VIH. Plus précisément, la reconstitution de la réponse immunitaire pendant le traitement antirétroviral, afin d’identifier les corrélats de la protection (y compris les mécanismes immunitaires qui entraînent une réduction de la sensibilité à la tuberculose) et de la pathogenèse (comme le syndrome inflammatoire de reconstitution immunitaire associé à la tuberculose, TB-IRIS) ; la biosignature du spectre de l’infection tuberculeuse, de l’infection latente à la maladie active ; la prévention plus efficace de l’infection tuberculeuse chez les personnes infectées par le VIH ; et la pathogenèse de la méningite et de la péricardite tuberculeuses.

email


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*